Retour Accueuil

Page Précédente

Commentaires André Saint-Raphaël

Le panneau sur le site de l'AIRIAL de St Raphaël parle de Pey Berland

Pour parler de l'airial faut d'abord parler de la forêt (Landes et Gascogne)

LA FORÊT : contrairement aux idées reçues la forêt des Landes et Gascogne est en partie d'origine naturelle et millénaire. Certaines zones étaient déjà boisées il y a 2000 ans (Lacanau-Arcachon-La Teste-Biscarrose-Le Verdon (chênes verts). Cependant la la plus grande partie du territoire aujourd'hui occupée par la forêt était zone humide, habitée, travaillée voire possédée en commun.

Système agropastoral.

La volonté d'implanter de la forêt est due à 3 raisons

1- fixer les dunes du littoral ( vers 1773) l'ingénieur des Ponts et Chaussées Nicolas Brémontier

2- pour assainir les marécages et la santé (vers 1856) Jules Chambrelent agronome chargé de l'irrigation en Gironde (humide l'hiver et sèche l'été)

3- exploitation – gemmage – papeteries – scieries – bois – poteaux – charpentes

Les Romains utilisaient la poix http://www.cnrtl.fr/lexicographie/poix pour avec de la filasse faire le calfatage.

L'AIRIAL issu du Gascon Airiou origine latine aréa = aire

L'Airial est jusqu'au début du 20è la terre communautaire des « quartiers » quartiou autour de laquelle s'organisent les « oustal » (maisons en occitan) de différentes familles de la communauté

– maison du maître

– des métayers

– du meunier

– du four

– du puits avec des porcheries, des granges, des bergeries, des hangars à charrettes, des poulaillers, et le fumier.

Du temps de la lande dénudée c'était un îlot avec le système agropastoral, champs de blé-avoine-maïs, le tout fertilisé par le fumier des brebis et moutons.

Aujourd’hui beaucoup de champs ont disparu et sont remplacés par les pins mais il reste la pelouse avec les chênes. (visible à l’Écomusée de Marquèze)


Du temps de la lande dénudée c'était un îlot avec le système agropastoral, champs de blé-avoine-maïs, le tout fertilisé par le fumier des brebis et moutons.

Aujourd’hui beaucoup de champs ont disparu et sont remplacés par les pins mais il reste la pelouse avec les chênes. (visible à l’Écomusée de Marquèze)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Airial

On peut constater ici la technique de fabrication des murs l'ADOBE dont l'origine du mot est arabe

Technique d'argile mélangée d'eau pour être façonnée en briques séchées au soleil.

Le terme Adobe apparaît « adove » en Castille en 1139

https://fr.wikipedia.org/wiki/Adobe_(brique)


CHAPELLE SAINT-RAPHAËL et maison presbytère

Pey Berland (Pierre en Gascon) né en 1375 (fils du laboureur sur l'airial) ordonné prêtre en 1400 , décède en 1458 fut canonisé en 1464, il fit transformer sa maison en chapelle (20 m de long sur 8m de large) , avec un porche de 8 X 6m où les pèlerins pouvaient faire une halte et suivre l'office à l'abri.

Ce fut un enfant qui apprenant bien se fit remarquer par le curé du village (Avensan) qui confia son éducation, avec l'accord de sa famille, à Maître Raymond de Bruges écrivain et notaire à Castelnau

Tout savoir sur Pey Berland :  http://www.gallican.org/peyberld.htm

La chapelle et  qui était Saint-Raphaël: http://medocgironde.voila.net/pat_avensan_stra.html

Après sa canonisation après 1464  des reliques – objets- vêtements- sceaux... étaient souvent distribuées(des fois même volées)et mises dans des lieux et cathédrales. Un des sceaux a été trouvé et mis dans la chapelle, ce qui permit à des fidèles et pèlerins de venir prier.

L'histoire raconte aussi que l'on devait faire 9 fois le tour de la chapelle pour obtenir des miracles,

réussir des mariages, maladies des os, rhumatismes, arthrose, vaincre la stérilité, maladies dans les étables.......

André  n'a pas dit pas si miracles il y a eu ?

Merci André.